Infrastructure publique Des manquements constatés

De 2012 à ce jour, 850 personnes ont trouvé la mort sur nos routes. Y a-t-il des manquements au niveau des infrastructures ? Faisons le constat…

Manque d’éclairage

Nous nous sommes rendus dans cette région du sud du pays où quelque chose de surprenant nous a interpellés. Chaque jour, mise à part les résidents, la route de Cluny est utilisée par plusieurs camions se dirigeant vers le centre d’enfouissement de Mare-Chicose. Hormis les faits qu’à certains endroits, la route devient très étroite et que les virages dangereux se multiplient, nous avons constaté un manque d’éclairage sur plusieurs kilomètres. Pourtant il nous semble que les autorités concernées sont au courant de ce problème, car des pylônes y ont été installés en prévision de l’installation des lampadaires. Mais cela fait plusieurs mois que l’installation n’a été faite.

Durant ces dernières années plusieurs accidents se sont produits dans le village de Cluny. Percuté par un camion à ordures qui se dirigeait vers Mare-Chicose un homme y a laissé la vie en avril dernier. En 2014 c’est toujours un camion à ordures qui est impliqué dans un accident. En perte de vitesse, le poids lourd s’est finalement retrouvé coucher sur le flanc dans un champ de canne. Toujours en 2014 une automobiliste a été tuée sur le coup quand sa voiture a fait une sortie de route suite à une collision avec un autobus.

Problème de marquage

Direction l’autoroute de Trianon menant à Pailles pour la suite de notre enquête. Plusieurs accidents ce sont produites sur cette autoroute durant ces dernières années, minimes comme graves. Si l’installation des Speed Camera a aidé à diminuer le nombre d’accidents, nous avons perçu qu’il existe toujours des infractions. Nous constatons en effet malgré le fait que beaucoup de piétons ont perdu sur l’autoroute Pailles, ils sont plusieurs qui continuent à mettre la leur en danger en traversant les voies sans utilisé les passerelles. En ce qu’il s’agit des marquages sur cette autoroute, certains peuvent porter à confusion.

Ceci n’est pas un effet d’illusion…

Comme vous pouvez le constater sur cette image, le marquage peut porter à confusion surtout pour quelqu’un qui fréquente rarement cette région se situant à Trianon juste à cote du la Cyber City en direction du Nord.

Des panneaux peu résistants aux vents

Quand ce ne sont pas les marquages qui posent problème, ce sont les panneaux de signalisation qui peuvent l’être. Manque de visibilité, des panneaux peu résistants aux vents et qui change de direction peuvent aussi bien porter à confusion. En août dernier le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha avait même concédé  à l’Assemblée nationale que notre réseau routier comprend d’importantes failles. La Road Development Unit (RDA) et la Trafic Management and Road Safety Unit ont réalisé une étude qui démontre que plus de 1 500 panneaux de signalisation routière sont non conformes.

Insolite

Mieux vaut prévenir que guérir ! Le district Council de Pamplemousses a procédé dernièrement à l’installation des plaques de rue pour mieux guider les résidents et les usagers de la route. C’est ainsi que nous avons constaté que des personnels ont installé des plaques à des endroits déjà existants. Ce qui fait certaines ruelles se retrouve avec deux panneaux d’indication, l’une se trouvant à côté de l’autre comme vous pouvez le constater.

 

 

 

 

 

 

A Bois Pignolet, des panneaux d’indications en doublon.  Le personnel du District Council de Pamplemousses n’a même pas trouvé l’utilité d’enlever ceux déjà existant.

 

 

(Paru dans l’édition du mardi 14 novembre)

 

 

 

 

 

 

 

Why subscribe with us?

To subscribe to our e-magazine, simply insert your mail and click on the subscribe button.
By confirming your subscription, you will be notified when our free bi-monthly e-magazine is out.

Subscribe to our mailing list

* indicates required