Mieux comprendre : La distribution d’eau

Mieux comprendre : La distribution d’eau

On vous propose un dossier sur l’alimentation de l’eau potable en couvrant les six différentes zones du pays. Cette semaine on commence par le Nord avec ses 32 000 abonnés concernés parmi les 350 000 consommateurs que compte la CWA.

LE NORD, mis à part le réservoir de La Nicolière, dépend presqu’à moitié des ‘boreholes’ (point de forages) pour son alimentation en eau. Soit une moyenne de 78 000 m3 sur un total de 160 000 m3 par jour. Des endroits tels que Cottage, Fond du Sac, Congomah,  Rivière du Rempart entre autres sont principalement alimentés par les boreholes.

Le nord peut aussi se réjouir d’avoir une alimentation, en temps normale, 24 heures sur 24. Du moins, quelques exceptions y existent, comme les ‘black-spots’ tels que Pereybère, Grand Baie, Calodyne, Grand-Gaube en autres, qui dépendent grandement des camions citernes. Dans des tels cas, la CWA essaie tant bien que mal d’améliorer la distribution en eau avec l’installation de stations de traitements additionnels comme annoncées par le ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo.

En ouvrant nos robinets, on n’imagine rarement ou jamais, le parcours qu’a dû suivre cette eau avant d’y arriver chez nous. En effet il y existe toute une étape de production.

Le cas d’école serait, la conduite d’eau par une canalisation jusqu’à l’usine de production. À son entrée dans l’usine, l’eau traverse une grille de barreaux, qui stoppe les plus gros déchets avant de passer au tamis, qui retient les petits déchets. Puis vient la filtration et l’ozonation, diffusée dans l’eau pour supprimer les impuretés invisibles avant de finir par l’étape de chlorination.

On se demande ainsi combien serait le coût de production pour la CWA vu les différents étapes à suivre. Doit-on déduire que l’eau produite par la CWA coût plus cher lorsqu’elle le revend ?   Déjà ceux qui consomment moins de 6m3 d’eau n’ont pas de facture à régler. Soit 6000 litres d’eau gratuites (30 ‘drums’). Ainsi, la CWA dépense au moins Rs 13 pour produire 1000 litre d’eau potable et le prix de revente en moyenne est presque le même. Si on considère le processus de production des usines privées et le prix de revente, la CWA est loin derrière et la marge de profit entre cette autorité et les embouteilleurs privées tels que PhoenixBev, Quality Beverages limited, Eau Val Ltée entre autres est très conséquente. Si on se réfère aux prix pratiqué sur le marché, en moyenne 1 litre d’eau embouteillé coûte Rs15.

Nord : Les défis à relever pour la CWA

Smart City, IRS, RES, la CWA aura-t-elle les ressources nécessaires ?

Les Projets

  • Jin Fei Smart City
  • Beau Plan Smart City
  • Le Parc de Mont Choisy
  • Village intelligente d’Azuri

Tels seront les projets majeurs, une fois complétés à 100%, qui s’ajouteront sur la longue liste de clients de la CWA. Ainsi, avec les résidences de luxes, hôtels, université ou encore des centres de conférences internationaux à venir, la CWA devra augmenter sa capacité de distribution pour pouvoir satisfaire à cette demande de plus en grandissante.

 

Les mesures prises par la CWA

  • Construction de deux réservoirs de stockage à Salazie et Eau-Bouillie
  • Rénovation du station de traitement d’eau de La Nicolière
  • Rehaussement de la capacité du réservoir de La Nicolière de 66 000 mètres cubes à 100 000 mètres cubes.
  • Construction d’un réservoir de stockage de 2 000 m3 à Rivière du Rempart
  • Construction d’une nouvelle station de pompage à Mon Loisir.
  • Remplacement de tuyaux à Pereybère, Cap-Malheureux et Saint-François
  • Même le nouveau barrage de Bagatelle au centre du pays contribuera à améliorer la distribution d’eau dans le nord.

Nicolière: Le lac très prisé par les randonneurs

Le réservoir de la Nicolière, a été construit en 1929 à travers la Rivière du Rempart, dans le district de Pamplemousses. Elle approvisionne en eau les districts du nord de l’île et une partie de Port Louis.

Son eau est utilisée pour les usages domestiques, industriels et d’irrigation.  Le lac de La Nicolière est aussi un lieu apprécié des randonneurs, car il se trouve dans une zone boisée et montagneuse offrant ainsi une vue panoramique.

La Rédaction.

(Paru dans l’édition du mardi 15 août)

Why subscribe with us?

To subscribe to our e-magazine, simply insert your mail and click on the subscribe button.
By confirming your subscription, you will be notified when our free bi-monthly e-magazine is out.

Subscribe to our mailing list

* indicates required